Nous ne le répéterons jamais assez ; les problèmes de santé mentale peuvent toucher n’importe qui à n’importe quel âge. Si vous connaissez quelqu’un qui a reçu un diagnostic de maladie mentale, vous pourriez alors ressentir un mélange d’émotions, que ce soit de la tristesse, de la colère, de la frustration, de la culpabilité, etc. C’est encore plus difficile lorsque cet être cher est votre fils.

Maureen Lewin a perdu son fils il y a maintenant 5 ans dû à un problème de santé mentale. Après avoir fait son deuil, elle a décidé de transformer sa peine et de mettre son énergie dans un projet qui servirait à lever des fonds pour la santé mentale, plus précisément pour la prévention au suicide. C’est ainsi qu’est né « Giving Wings to Research ».

En décembre dernier, Mme Lewin s’est installé au Marché du Soleil de Sainte-Sophie afin de vendre des crochets en forme de papillons, des cartes, des épingles et des signets. Le tout a été fait à la main avec l’aide de ses amis. Grâce à cette initiative, Mme Lewin a amassé plus de 400 $ pour la Fondation Douglas.

Son fils n’a pas été traité à l’Institut universitaire en santé mentale Douglas. Toutefois, les recherches menées en santé mentale par ses chercheurs de renommée mondiale ont encouragé Mme Lewin à soutenir la mission du Douglas. Ces recherches permettront d’aider d’autres familles vivant dans des situations semblables à celles qu’elle a vécues. Elle a également décidé de faire le don ultime et d’offrir le cerveau de son fils à la recherche. Elle espère que ce geste inspirera d’autres à en faire autant.

La Fondation la remercie d’appuyer la recherche à l’Institut Douglas et la félicite pour son courage.