Loading...
Une expertise mondiale sur la prévention de la dépression et du suicide2018-11-15T15:42:57+00:00

Une expertise mondiale sur la prévention de la dépression et du suicide

Près de 11 personnes vont se suicider aujourd’hui. Ces onze décès surviennent chaque jour au Canada.

Le Centre Manuvie : un centre dédié aux enfants et aux jeunes

Dirigé par la pédopsychiatre Johanne Renaud, le Centre vise à :

  • améliorer l’accès aux services de santé mentale pour les jeunes;
  • évaluer l’efficacité des traitements et des approches en prévention de la dépression et du suicide chez les adolescents canadiens.

Le but de ce Centre est d’établir, par une démarche scientifique, quelles sont les approches qui fonctionnent dans la prévention de la dépression et du suicide chez les adolescents.

Il s’agit de déterminer comment des interventions, traitements ou thérapies pourraient bénéficier à d’autres réseaux et contribuer à réduire l’incidence de dépression et de suicide chez les adolescents.

Apprenez-en plus sur les projets de recherche.

EN SAVOIR PLUS SUR LE CENTRE MANUVIE

Programme des troubles dépressifs et suicidaires

Le programme des troubles dépressifs et suicidaires est un service pour les jeunes et les adultes atteints de dépression majeure réfractaire et/ou récurrente et qui peuvent avoir des idées ou des comportements suicidaires.

En plus d’offrir des traitements de pointe, il offre également du soutien aux familles afin de les aider à interagir avec la personne en difficulté.

En savoir plus

Ce programme s’adresse plus spécifiquement à :

  • des jeunes âgés entre 6 et 18 ans qui présentent des troubles de l’humeur, une dépression majeure ou qui sont atteints de dysthymie. Ces troubles peuvent être associés, ou non, à de l’anxiété, à de l’abus de substance, à de l’impulsivité ainsi qu’à des comportements ou des idées suicidaires
  • des adultes souffrant d’un trouble dépressif majeur réfractaire au traitement
  • des personnes qui présentent ou dont l’historique familial présente de fortes tendances suicidaires

Services offerts

  • Évaluation psychiatrique détaillée, standardisée, effectuée par une équipe multidisciplinaire
  • Traitement basé sur l’approche multimodale (durée de 4 à 6 mois) incluant des séances de thérapie individuelle, familiale et de groupe, avec ou sans pharmacothérapie (consultations sur les stratégies pharmacologiques également offertes)
  • Traitement des problèmes suicidaires graves et/ou suivi des personnes à risque suicidaire (thérapies individuelles et de groupe)
  • Stimulation magnétique transcranienne
  • Interventions pour la prévention du suicide, soutien à la famille, traitement de la chronicité et d’autres complications fréquemment liées à la dépression (p. ex. absentéisme, abandon de l’école, du travail)
  • Soutien et liaison avec les médecins référents

Accès aux services

La référence d’un médecin est essentielle. Elle doit être acheminée :

  • pour les adultes : au Module d’évaluation liaison (MEL)
  • pour les jeunes: à l’attention de l’agent de liaison du programme des troubles dépressifs

 La pratique clinique intégrée aux projets de recherche

L’équipe mesure l’efficacité des interventions thérapeutiques, au début, pendant et après le traitement et élabore des projets de recherche qui intègrent la pratique clinique.

Le Groupe McGill d’études sur le suicide (GMES) s’intéresse aux facteurs de risque associés aux comportements suicidaires et aux maladies qui lui sont reliées, comme la dépression.  Les chercheurs qui y sont impliqués utilise différentes approches et méthodologies dans le cadre de leurs travaux.

Un Centre de recherche entièrement dédié aux troubles de l’humeur et au suicide

Le Centre de recherche translationnelle sur les troubles de l’humeur et le suicide combine plusieurs domaines de recherche ( clinique, neuroanatomique, biologie moléculaire et cellulaire et épigénétique). Il vise à comprendre les mécanismes des troubles de l’humeur et le suicide.  Le Centre est équipé de tous les outils nécessaires pour effectuer des recherches translationnelles, une forme de recherche qui permet aux connaissances développées en recherche fondamentale et clinique de s’appliquer directement aux patients.

La création du Centre – en 2015 – a été rendue possible grâce à une subvention de 7,2 $ millions du Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.  Les installations des laboratoire sont équipées d’instruments de pointe dédiées à :

  • l’étude de tissus de cerveau post-mortem (histologie)
  • l’imagerie de cellules et de tissus
  • la culture cellulaire de tissu de cerveau humain.

Le Centre profite d’une combinaison unique de plateformes avancées de l’Institut Douglas, incluant la Banque de cerveaux Douglas Bell Canada, le Centre de neurophénotypage et le Centre d’imagerie du cerveau.

Le Centre fait partie du Groupe McGill d’études sur le suicide (McGill Group for Suicide Studieshttp://mgss.ca ), un groupe de recherche dirigé par le Dr Gustavo Turecki. Ces chercheurs cliniques et fondamentaux utilisent des approches multidisciplinaires pour étudier les facteurs de risque associés aux comportements suicidaires et aux troubles connexes.