Let's Bond In Style with Holts

Plus de 650 personnes ont assisté à la première édition de "Let's Bond In Style with Holts" au profit de la santé mentale.  Pour visionner les images de l'événement :





En souvenir de leur frère

Jean-Philippe Roy était fasciné par le vol sous toutes ses formes. Malheureusement, il s’est enlevé la vie en 2014. En sa mémoire, ses frères aînés Guillaume et Jean-François ont organisé un événement de saut à l’élastique pour soutenir la cause de la santé mentale. Les sommes récoltées ont été partagées entre deux organismes, l’Association québécoise de prévention du suicide et l’Institut. Le Douglas a reçu plus de 2 500 $.


Marche de l’espoir

Cynthia Marois est une jeune fille très déterminée. Bien qu’elle soit encore adolescente, elle a déjà organisé deux marchethons pour amasser de l’argent destiné aux services jeunesse du Douglas. À ce jour, elle est parvenue à réunir presque 3 000 $. L’argent servira à acheter des fournitures d’art destinées aux patients de la pédopsychiatrie. L’année dernière, l’argent récolté a été remis à la recherche dans l’objectif de réduire l’incidence de la dépression et du suicide chez les adolescents, et d’améliorer les interventions des professionnels de la santé mentale.





Plus qu’un groupe rock


Vous connaissez peut-être The Housecoats, ce groupe rock local qui a lancé récemment son premier album intitulé Beauty, Talent & Friendship ? Animé d’une grande conscience sociale, le groupe a versé une partie des profits de la vente de son disque à la recherche scientifique. Ils ont, en outre, demandé à leurs fans de soutenir la santé mentale. C’est à se demander si le groupe n’aurait pas dû intituler son disque Beauty, Talent, Friendship & Generosity!





Des cadeaux de mariage pour le Douglas

Ted Pearl, un patient externe de la Clinique des troubles de l’humeur, et Benita Goldin sont des amis de longue date. En fait, depuis le mois d’août dernier, ils sont même devenus mari et femme. Étant donné qu’ils n’en sont pas à leur premier mariage ni l’un ni l’autre et qu’ils possèdent déjà tous les appareils ménagers dont ils pourraient avoir besoin, ils ont demandé à leurs invités de faire un don au Douglas au lieu de leur offrir des présents. Résultat : la Clinique des troubles de l’humeur a reçu plus de 4 000 $ en cadeau ! « La santé mentale nous touche tous, affirme Mme Goldin, directement ou par l’intermédiaire de la famille, des amis ou des collègues de travail. En contribuant à financer la recherche, nous espérons que de nouveaux traitements seront mis au point et que les patients qui ne sont pas en rémission seront soulagés. » Nos meilleurs voeux de santé et de bonheur les accompagnent !




Un don généreux et imaginatif

Il y a tellement de façons d’être généreux ! Prenons l’exemple de Sylvain Lacroix. Au lieu de célébrer son anniversaire comme d’habitude en allant manger au restaurant et dépenser pour de la nourriture et des consommations, il a demandé à sa famille et ses amis de faire un don à la Fondation. Un montant de presque 600 $ a donc servi à acheter des jeux pour les patients du Département de pédopsychiatrie au sein duquel Sylvain travaille comme éducateur spécialisé. Merci encore, Sylvain, d’avoir mis l’intérêt des jeunes patients au premier plan. Si l’initiative de Sylvain vous inspire et que vous croyez avoir une bonne idée, contactez-nous!


Première édition du Défi des Fondations

La première édition du Défi des Fondations s’est déroulée le 6 septembre au Club de golf Acton Vale. Plus de 1 610 $ ont été amassés. Ces profits seront partagés par la Société canadienne du cancer et à la Fondation de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas. Merci aux organisateurs qui, grâce à leur geste, permettront de venir en aide à ceux et celles qui combattent le cancer ou qui vivent avec toute forme de maladie mentale.
 
 

Tournoi de golf de Dama Construction – Une partie des profits à la Fondation Douglas

La 17e édition du tournoi de golf annuel de Dama Construction a eu lieu le lundi 24 août 2015. Dama Construction a su au cours des dernières années appuyer plusieurs organismes de charité. Cette année, ils ont décidé de remettre une partie de leurs profits à la Fondation Douglas. Grâce à ce tournoi, plus de 12 500 $ ont été amassés pour la Fondation Douglas. Cet argent permettra d’offrir un soutien aux chercheurs en santé mentale de l’Institut Douglas.


Tournoi de golf de Bell Mobilité au profit de la santé mentale

L’équipe de Bell Mobilité s’est réunie le 20 août 2015 pour un tournoi de golf aux 4 Domaines à Mirabel organisé par Nikola Petrovic, Yannick Lauzé et Benoit L’Italien, tous les trois employés de l’entreprise. Ce tournoi avait pour but d’amasser des fonds au profit de la Fondation Douglas. Grâce à leur leadership, ils ont réussi à amasser plus de 30 508 $. C’est grâce à de telles initiatives que nous pouvons financer la recherche en santé mentale et ainsi améliorer les traitements. La Fondation les remercie pour ce geste.


Un pèlerinage pour la santé mentale

Il y a des gens qui marchent pour garder la forme, d’autres pour échapper au stress quotidien, et il y a ceux qui marchent pour une cause. Sylvie Brossard est une d’entre eux.

Sylvie Brossard, enseignante et mère de famille, a parcouru à elle seule les 215 km du sentier Notre-Dame, Kapatakan au Saguenay-Lac-Saint-Jean dans le seul et unique but de promouvoir l’importance de la santé mentale au Québec et au Canada et d’amasser 2000 $ au profit de la Fondation de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas. Touchée de proche par la maladie mentale, elle considère la santé mentale tout aussi importante que la santé physique.

Son périple de deux semaines dans le sentier Notre-Dame, Kapatakan n’a pas été de tout repos. La solitude durant son pèlerinage a été son principal ennemi, elle qui s’était préparée physiquement au défi. « La solitude peut être intense à certains moments. » raconte-t-elle. Mais son expérience en valait le coup.

On accorde selon elle très peu d’importance à la cause de la santé mentale. Pourtant, une personne sur cinq en sera touchée au cours de sa vie. Les préjugés trop souvent alimentés par les médias sont des obstacles aux avancés médicales dans le domaine. Comparativement à des pays tels que les États-Unis, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Unis et l’Australie, le Québec accuserait un retard en matière de soins et de recherche en santé mentale. Toutefois, pour faire avancer la recherche, il faut de l’argent, et c’est exactement pourquoi Sylvie Brossard marche.

Sa marche ne s’arrêtera pas ici. Elle qui rêve un jour de faire le pèlerinage de Compostelle en France compte bien retourner sur un des 15 différents pèlerinages au Québec. Son combat n’est donc pas terminé.

Si vous désirez faire votre part et aidez Sylvie Brossard à atteindre son objectif, visitez le www.canadahelps.org/fr/pages/fonds-pour-la-recherche-en-bipolarite/ et faites un don.


Soirée entre filles - Quel succès!

Vous avez été presque une centaine à venir à notre soirée entre filles le jeudi 23 avril dernier. Nous vous en remercions. Pour cette occasion, nous avions invité plusieurs fournisseurs tels que Tocara, Épicure, Avon, Tupperware et Teavana. Musique, nourriture et plaisir étaient également au rendez-vous.

Les occasions pour avoir du plaisir entre collègues manquent parfois, surtout dans des moments comme celui que nous vivons présentement. Cette première édition de soirée entre filles semble vous avoir plu et nous espérons vous compter parmi nous l’année prochaine.

Nous étions heureuses de vous revoir, et pour d’autres, nous étions enchantées de vous rencontrer.

Si vous avez des idées d’événement que vous voudriez réaliser au profit de la Fondation, n’hésitez pas à nous contacter pour nous en faire part.

Nous vous souhaitons à la prochaine.

L'équipe de la Fondation Douglas





Le projet "Giving Wings to Research"

Nous ne le répéterons jamais assez; les problèmes de santé mentale peuvent toucher n’importe qui à n’importe quel âge. Si vous connaissez quelqu’un qui a reçu un diagnostic de maladie mentale, vous pourriez alors ressentir un mélange d’émotions, que ce soit de la tristesse, de la colère, de la frustration, de la culpabilité, etc. C’est encore plus difficile lorsque cet être cher est votre fils.

Maureen Lewin a perdu son fils il y a maintenant 5 ans dû à un problème de santé mentale. Après avoir fait son deuil, elle a décidé de transformer sa peine et de mettre son énergie dans un projet qui servirait à lever des fonds pour la santé mentale, plus précisément pour la prévention au suicide. C’est ainsi qu’est né « Giving Wings to Research ».

En décembre dernier, Mme Lewin s’est installé au Marché du Soleil de Sainte-Sophie afin de vendre des crochets en forme de papillons, des cartes, des épingles et des signets. Le tout a été fait à la main avec l’aide de ses amis. Grâce à cette initiative, Mme Lewin a amassé plus de 400 $ pour la Fondation Douglas.

Son fils n’a pas été traité à l’Institut universitaire en santé mentale Douglas. Toutefois, les recherches menées en santé mentale par ses chercheurs de renommée mondiale ont encouragé Mme Lewin à soutenir la mission du Douglas. Ces recherches permettront d’aider d’autres familles vivant dans des situations semblables à celles qu’elle a vécues. Elle a également décidé de faire le don ultime et d’offrir le cerveau de son fils à la recherche. Elle espère que ce geste inspirera d’autres à en faire autant.

La Fondation la remercie d’appuyer la recherche à l’Institut Douglas et la félicite pour son courage.


Courir pour la santé mentale

Courir un marathon, c’est tout un exploit! Des mois et des mois d’entrainement attendent ceux et celles qui décident de le réaliser. Cela n’a toutefois pas empêché Viviane Rochon Montplaisir de surmonter cette épreuve d’endurance et de courir son tout premier marathon le 25 janvier 2015 à la Nouvelle-Orléans.

Se mettre en forme est souvent la raison pour laquelle les gens viennent à s’inscrire à ce type d’événement. Par contre, la motivation n’est pas toujours au rendez-vous. Quoi faire alors? Vous trouver un but! C’est ce que Viviane Rochon Montplaisir a fait en décidant d’amasser des fonds pour la Fondation Douglas.

Courir devant les terrains de l’Institut Douglas lors de son entrainement était une source d’inspiration. Tout au long de sa préparation, elle a aussi pu compter sur ses amis et sa famille qui l’encourageaient à ne pas lâcher. Beau temps, mauvais temps, elle était au rendez-vous.

Le 25 janvier 2015, sous le soleil de la Nouvelle-Orléans, Viviane a réalisé un chrono de 4 h 58. Elle a également réussi à amasser un montant total de 1 312,42 $. La Fondation Douglas la remercie énormément d’avoir choisi la cause de la santé mentale. Son exploit en inspirera peut-être d’autres.